La culture est ce qui reste dans l'esprit quand on a tout oublié

La culture est ce qui reste dans l'esprit quand on a tout oublié

Les femmes Touaregs se couvrent la tête d'un voile qu'elles laissent davantage voler au vent.

Les tissus de leurs robes et leurs voiles sont teints aussi à l’indigo, qui donne une couleur bleue proche du noir et un aspect brillant.  Elles se maquillent avec du KHÔL, une pâte très noire, ainsi qu'avec du curcuma, une poudre jaune que les femmes touaregs utilisent pour faire le gommage du visage et pour se maquiller. Elles se couvrent également les mains de motifs peints au henné et portent de lourds bijoux en argent et en or. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que les Touaregs femmes comme hommes et les maliens ont une culture assez proche, Ceci étant je me réfère à la manière de s’habiller pendant les fêtes, les cérémonies, par là je veux dire qu’ils savent apprécier le luxe, et sont des vrais fêtards. Chez les Touaregs la culture ne simplement pas une tradition qu’ils font revivre, mais la magie qui dévoile leurs atouts.

'' La Culture est ce qui reste dans l’esprit quand on a tout oublié (Edourd Herriot)

La culture est l'ensemble des connaissances, des habiletés et des usages acquis par l'expérience et l'état de conscience. Elle décrit, qualifie et emploie les ressources des mondes des organismes, des animaux et des humains en complément naturel.

Parfois certains cherchent à l'approfondir. Alors, elle rassemble les savoirs, les croyances, les pratiques, l'imaginaire, la créativité et les idéologies des intellectuels, des religions, des arts, des sciences et des sports, en groupes de personnes, qui constituent l'élite ou le peuple. La culture se définit ainsi comme la diffusion de tous ces savoirs et, mieux encore, la transmission de l'intérêt pour la connaissance.

Dans un contexte de mixité sociale, la culture devient la connaissance des structures et des manifestations qui font l'unité d'un groupe, d'une collectivité ou d'une société. En changeant de perspective, on peut envisager alors une culture de masse commune à toute une société gouvernée et diffusée au moyen de techniques industrielles.''